Vous êtes ici : Accueil / Activités du LLE / Projets émergents / [2017] Patients Acteurs de l’Enseignement en Médecine

[2017] Patients Acteurs de l’Enseignement en Médecine

http://pactem.hypotheses.org/

Participants : Nicolas Lechopier, MCF, Philosophie, épistémologie et éthique en santé publique, Lyon1, S2HEP, Faculté de médecine Lyon Est, Milad Abawi, Etudiant en médecine Lyon Est, premier cycle, Jonathan Cohen-Scali, Médecin généraliste, docteur en sociologie, Faculté de médecine, Université de Montpellier, Christine Dourlens, MCF, Sociologue, Université de Saint Étienne, Laboratoire Triangle, Céline Douzet, Conseillère pédagogique, Service ICAP, Université Lyon1, Jean-Pierre Fauvel, PU-PH, Médecin néphrologue, Faculté de médecine Lyon Est, Geneviève Fourel, Directrice de recherche INSERM / Patiente, Mariane Guyon, Interne en médecine générale, Bettina Granier, Médecin, Doctorante Lyon1, S2HEP, Carole Hem, Docteure en psychologie sociale de la santé (Lyon2), chargée de recherche qualitative, Evelyne Lasserre, MCF, Anthropologue, Lyon1 S2HEP, Faculté Lyon Sud, Alain Moreau,

Pr, Médecin généraliste, Faculté de médecine Lyon Est, Muriel Pommier, Ingénieure d’étude, ENS de Lyon, Institut Français de l’Education, S2HEP, Michel Sabouret, Patient et représentant des usagers, membre du Conseil d’administration du CISSARA, Marianne Schoendorff, Patiente, patiente-experte en éducation thérapeutique, et formatrice.

 

Argument

Les patients formateurs, acteurs de l'enseignement en médecine, sont des personnes qui à partir de leurs expériences individuelles et collectives développent et partagent leurs savoirs avec des professionnels en formation.

Cette innovation émerge dans le contexte d'une triple transformation :

  1. La pédagogie dans l'enseignement supérieur est remise en chantier, tout particulièrement en médecine (crise du modèle magistral, accentuation de la divergence entre finalités formative et sélective, montée des approches par compétences ou par problème, systèmes complexes, etc.)

  2. Les professionnels soignants font face à des transformations significatives de leurs modes d'activité (chronicisation des maladies, évolution des conceptions du soin, information santé sur internet, interprofessionnalité, maîtrise des coûts, logique productiviste, etc.)

  3. Des collectifs de patients, en quête de participation, de reconnaissance et d’un meilleur soin, se mobilisent et montent en compétences (patients experts en éducation thérapeutique du patient - ETP, formation des représentants d'usagers, mobilisation de savoirs expérientiels, montée des modèles de partenariat, etc.)

La participation des patients à la formation des professionnels est à la fois un analyseur de ces transformations et une innovation permettant de répondre à ces différents défis.

Le projet « Patients Acteurs de l’Enseignement en Médecine » (PACTEM) a été initié avec un financement PEPS-CNRS 2015-2016, il a suivi une démarche de recherche-action centrée sur un partenariat avec les étudiants. Une journée d’études a été organisée le 29 avril 2016 à la faculté de médecine Lyon-Est (http://www.pactem.hypotheses.org/78). Elle a réuni environ 70 personnes : étudiants, patients, enseignants, chercheurs en sciences sociales et en sciences de l'éducation, soignants, etc. Le Collectif InterAssociatif Santé Auvergne Rhone-Alpes était présent et a co-animé l’un des ateliers. L’Institut pour la Démocratie en Santé, et le Psycom étaient également représentés. Cette journée unique en son genre a permis de mettre en résonance l’expérience menée à Lyon avec d'autres expériences conduites à Bobigny et à Montréal. L'objectif pour la période janvier-juin 2017 est de finaliser la restitution des résultats (écrits, interventions, etc.) et de renforcer la dynamique engagée, l’ancrage sur le terrain universitaire, l’articulation avec les associations de patients, avec la même exigence interdisciplinaire.

Plus d’informations sur le carnet du projet.