You are here: Home / LLE's activities / Projets émergents / Phénomènes de déscolarisation

Phénomènes de déscolarisation

Études sur les situations d’instruction en famille ou dans des écoles privées alternatives hors contrat

distributed under a Creative Commons license (CC BY 2.0) https://www.flickr.com/photos/41423390@N00/8845533394/

Le projet de recherche PHEDESCO s'appuie sur les travaux d'un atelier LLE actif depuis 2017.  L'équipe a ainsi pu se constituer en mettant en commun des questionnements liés à la déscolarisation d’enfants qui sont alors instruits dans des structures alternatives (en famille ou dans des écoles privées hors contrat). Ces activités ont permis de confirmer, d’une part, la porosité des terrains souvent étudiés de manière relativement cloisonnée, et, d’autre part, la très grande proximité des problématiques de recherche que y sont travaillées. Cette communauté nous incite à vouloir poursuivre et développer notre collaboration.

Le projet 2019 PHEDESCO consiste à consolider et à pérenniser ces temps de travail commun, qui permettent non seulement d’échanger sur nos projets respectifs, mais également de faire naître et de conduire des projets d’enquêtes communes sur ce phénomène de la déscolarisation. En effet, les enfants comme les adultes circulent entre l’instruction en famille et les écoles alternatives privées hors contrat (qu’elles soient démocratiques ou liées à la pédagogie Montessori).

Pour cette deuxième année, le travail se poursuit suivant quatre objectifs : échanger, enquêter, diffuser, élargir.

ÉCHANGER

– Poursuivre les échanges entre les collègues membres de PHEDESCO, au sujet des enquêtes qu’ils.elles conduisent grâce à d’autres budgets de recherche, ou en attendant d’obtenir des financements plus substantiels : une série d’enquête, en cours, est consacrée aux pratiques pédagogiques des parents et des professionnels engagé.e.s dans les écoles privées hors contrat pour saisir leurs principes et valeurs en situation ; un travail historique est conduit à propos des « écoles parallèles » des années 70, pour comprendre ces alternatives pédagogiques dans un cadre sociohistorique ; une autre série d’enquêtes, financée par l’ANR sur l’instruction en famille, aborde ces dimensions, pédagogiques et historiques, au sujet des parents qui font « l’école à la maison ».

ENQUÊTER

– Poursuivre les enquêtes auprès des différents acteurs : les parents qui choisissent de ne pas scolariser leur(s) enfant(s) dans les structures de l’Éducation nationale, pour étudier leurs parcours et leurs choix éducatifs; les enfants concernés par cette déscolarisation; les professionnel.le.s qui les accueillent dans des structures alternatives. Mais aussi conduire de nouvelles enquêtes, plus particulièrement conduire une enquête monographique sur un territoire rural. Une association d’éducation populaire nous a sollicité.e.s pour réfléchir aux problèmes de fermetures d’écoles liées à la concurrence d’écoles privées alternatives et du développement de l’instruction en famille. Le soutien de LLE permettra également des déplacements dans des écoles alternatives actuelles ou plus anciennes (pour conduire un travail historique à partir d’archives locales, à propos des « écoles parallèles » des années 70, afin de comprendre ces alternatives pédagogiques dans un cadre sociohistorique).

DIFFUSER

– Présenter les premiers éléments de réflexion et d’enquête lors de colloques et journées d’études (différentes interventions sont envisagées sans qu’il soit possible de les détailler à l’heure actuelle). Proposer des publications.

ÉLARGIR

– Inviter des collègues de différents pays pour confronter nos enquêtes et nos résultats. Poursuivre la préparation d’un projet de plus grande envergure en fédérant d’autres chercheurs et des acteurs sociaux intéressés par cette question qui, si elle reste marginale, se développe actuellement et interroge vivement l’Éducation nationale, ses pratiques, ses principes et ses valeurs (ou s’associer à des projets en cours de développement). Dans ce sens le projet PHEDESCO devrait s’associer au projet CIVOIR (circulation des savoirs entre sciences, politiques et pratiques en éducation et en formation) du collège académique EDUCOLA (Éducation, cognition, langage) soutenu par l’IDEX Humanité et Urbanité.