Interdisciplinary Research

  • Logo ENSL
  • Logo CNRS
You are here: Home / LLE's activities / Ateliers exploratoires / Ateliers 2018 / Expériences esthétiques et savoirs artistiques

Expériences esthétiques et savoirs artistiques

Atelier sur le domaine de l’éducation artistique et culturelle

EXTHELA est un séminaire qui réunit des chercheurs intéressés par le développement de la recherche dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle (ÉAC), dans une perspective résolument interdisciplinaire. EXTHELA se donne comme objet les questions des acteurs desinstitutions qui ont en charge l’ÉAC (enseignants, médiateurs, artistes...), en réponse à lacommande conjointe des Ministères de l’Éduction et de la Culture.

EXTHELA aborde la question des enseignements artistiques et l’ÉAC de façon « transversale », tant au niveau des différentes disciplines artistiques (musique, arts de l’image, littérature...), qu’àcelui des diverses approches portant sur le rapport arts/éducation (esthétique, didactique, sciences du langage, sciences de l’éducation, philosophie, sociologie, approches cliniques). Deux principales perspectives sont prioritairement concernées. La première concerne les contenus. Elle est celle d’un travail conceptuel sur les fondements langagiers de l’art en éducation (ce qu i spécifie « l’art », à la fois comme langage et comme sens, comme dynamique sensible, comme inscription dans une appartenance culturelle et dans des codes transmissibles (les langages des arts), les jeux de langage « sur » et « par » l’art dans les situations éducatives). La seconde a trait aux acteurs dessituations d’éducation artistiques (enseignants, élèves, institutions), avec l’identification de représentations, de postures, enseignantes ou apprenantes, de positionnements et de besoins spécifiques dans le contexte de l’enseignement des arts. Comment donner toute sa place à une éducation aux arts et par les arts, dans une zone de tension entre des visées parfois disjointes. Par exemple, comment concilier les visées d’apprentissages scolaires, des visées éducatives (culture,créativité, pensée critique, éthique, littéracies multiples...), tout en veillant à respecter les formes et les enjeux qui seraient spécifiques à une éducation aux arts et par les arts.

Le contraste entre la reconnaissance de l’importance de l’art en éducation, souvent avancée parles enseignants, et les « résistances » observables chez ces derniers pour mettre en œuvre des enseignements/pratiques artistiques permet de formuler l’hypothèse d’une tension entre les langages artistiques, les œuvres, et la « forme scolaire"(G. Vincent). Les premiers sont marqués par une polysémie qui convoque une « didactique critique » ou « du fluide » (B.-M. Gaillot), consistant à susciter des questionnements, un « savoir des questions » (M. Fabre, M. Meyer). En revanche, les constructions identitaires des enseignants, notamment en début de carrière, se centrent sur la « forme scolaire » avec une conception de la didactique qui procède d’un « savoir des réponses ». EXTHELA contribue ainsi à interroger les processus, les conditions et les dispositifs du développement professionnel des acteurs, dans une perspective applicative.

Méthodologies : Analyse des discours ; enquêtes ; entretiens portant sur les problèmes professionnels identifiés comme clef en ÉAC ; analyse de vidéos (autoconfrontation).