Vous êtes ici : Accueil / Activités du LLE / Ateliers exploratoires / [2016] La vie scolaire en perspective

[2016] La vie scolaire en perspective

Participants 

BLANCHARD Marianne – MCF en sociologie, laboratoire CERTOP (Université Toulouse Jean-Jaurès), BOIS Géraldine – MCF en sociologie, laboratoire 2L2S (Université de Lorraine), DEPOILLY Séverine –MCF en sociologie, laboratoire CIRCEFT (Université Paris 8 – Saint Denis), DESLYPER Rémi – MCF en sciences de l’éducation, laboratoire ECP (Université Lumière Lyon 2), DOUAT Etienne – MCF en sociologie, laboratoire GRESCO (Université de Poitiers), MICHOUX Clémence – Doctorante en sociologie sous la direction de Mathias Millet et d’Etienne Douat, laboratoire GRESCO (Université de Poitiers), SAUNIER Emilie – MCF en sociologie (Université de Franche-Comté), SAVOIE Philippe – PU en histoire contemporaine, LARHRA (ENS de Lyon), WOOLLVEN Marianne– MCF en sociologie, laboratoire ACTé (Clermont-Ferrand 2); Membre associé au Centre Max Weber (ENS de Lyon).

 

Il existe, à l’heure actuelle, très peu de travaux de recherche en sciences humaines et sociales sur les conseillers principaux d’éducation (CPE) et encore moins sur les assistants d’éducation (AED) qui sont les principaux professionnels ayant la responsabilité de la vie scolaire dans les établissements du second degré en France. Si les travaux en sciences de l’éducation se sont, légitimement, focalisés sur les enseignants et les élèves, les métiers de la vie scolaire sont largement absents de la recherche en éducation. Ce relatif désintérêt de la recherche pour la vie scolaire peut d’ailleurs s’interpréter comme l’expression du caractère dominé de ce service par rapport au pôle enseignant, mais aussi par rapport au pôle de direction. La vie scolaire, et les métiers qui la composent, constitue pourtant un maillon indispensable de la communauté éducative. Les questions liées à la vie scolaire (« vivre ensemble », violences, décrochage, risque, soutien psychologique, etc.) sont en effet des enjeux socio-politiques importants au moment où les politiques publiques se préoccupent aussi bien de la santé des jeunes générations que de l’éducation à la citoyenneté en vue de favoriser le « vivre ensemble ». A ce titre, la vie scolaire nous semble mériter qu’on y accorde une attention particulière.

Comment rendre compte du développement et des évolutions des fonctions d’encadrement pédagogique des élèves en dehors de la classe dans les établissements secondaires du XIXe siècle à nos jours ? Que signifie travailler à l’« encadrement éducatif », en tant que conseiller principal d’éducation ou assistant d’éducation ? Qui sont, sur un plan socio-démographique, les surveillants et surveillants-généraux puis les AED et CPE ? Quelles sont leurs perspectives de carrières aux différentes époques ? Comment la « vie scolaire » permet-elle d’analyser le rôle social de l’institution scolaire ? C’est à ces questions que cet atelier entend apporter des réponses.

Dans cette idée, ces ateliers exploratoires entendent réunir des chercheurs travaillant sur les questions relatives à la vie scolaire dans une perspective interdisciplinaire qui mêlerait l’histoire, la sociologie des professions ainsi qu’une analyse des politiques éducatives et des aspects juridiques. Les ateliers, au nombre de trois, se dérouleront dans les locaux de l’IFé le 20 juin, dans le courant du mois septembre (date encore non définie) et en décembre (date encore non définie) et auront pour but de présenter et d’échanger sur des travaux récents, en cours, voire exploratoires (programme en cours d’élaboration).